...

...

Thursday, March 21, 2013

National apology for forced adoptions | Attorney-General's Department

News from Australia

National apology for forced adoptions | Attorney-General's Department

Sunday, March 17, 2013

Saturday, March 16, 2013

Lectures Britain since the Romans

Here you will find the powerpoints I used in class 5 and class 6.

Class 5 ( Industrial Revolution and empire) is here.
Class 6 (The age of extremes) is here.

Les squelettes déterrés au cœur de la City sans doute issus d'un charnier de la "peste noire"

Les squelettes déterrés au cœur de la City sans doute issus d'un charnier de la "peste noire"

Tuesday, March 12, 2013

Encore sur la météo et le DST de thème en L2

J'ai mis sur le blog ce matin  l'information que les cours étaient maintenus. Lorsque je suis parti de chez moi à 11h30, le site de la RATP m'informait que la ligne 8 avait repris et que la ligne A du RER étaient en train de reprendre.

Cependant, à 14h30 au début du cours où le DST devait avoir lieu, il n'y avait que 9 étudiants dans la salle. Nous avons donc décidé à la toute dernière minute de reporter le DST, qui aura cond lieu la semaine prochaine.

Plusieurs autres étudiants, étant partis trop tard de chez eux, sont arrivés pendant la première partie du cours.

Météo

Les cours d'aujourd'hui sont *maintenus*.

Friday, March 08, 2013



Veuillez trouver ci-dessous la motion adoptée hier par les enseignants
du département de langues de l'Université du Littoral-Côte d'Opale :

Les enseignants du département de langues de l'Université du
Littoral-Côte d'Opale, réunis en AG le jeudi 7 mars 2013, s'associent
au mouvement national de protestation contre les réformes de
l'enseignement supérieur et de la formation des enseignants que le
Gouvernement est sur le point de faire voter : loin de corriger les
effets néfastes des réformes imposées par le gouvernement précédent,
ces nouvelles réformes vont au contraire les amplifier. Sous prétexte
de "rétablir la collégialité et la démocratie", l'actuel projet de loi
sur l'Enseignement supérieur et la recherche (ESR) va tout simplement
élargir le fossé existant entre les personnels enseignants et
administratifs d'une part et les instances de décision d'autre part.
Le remplacement possible des conseils élus par un "conseil académique"
en est un exemple.
La concentration des moyens humains, financiers et comptables mise en
place, au nom de la rationalité économique, par le passage aux
Responsabilités et compétences élargies (RCE) et la Révision générale
des politiques publiques (RGPP) va se poursuivre à une plus grande
échelle, mettant les prises de décisions totalement hors de portée des
acteurs de l'Université. Ce sera alors la porte ouverte à un
arraisonnement de la formation et de la recherche universitaires aux
intérêts privés et aux lois du marché, à la standardisation des
contenus d'enseignement et à la remise en cause radicale des principes
humanistes et émancipateurs de l'université. Le destin de celle-ci
sera dans les mains de quelques dirigeants managers dont le nombre
restreint permettra une gestion politique directe de l'enseignement
supérieur et de la recherche par les cabinets ministériels, eux-mêmes
imprégnés des principes du management d'entreprise.
Élément le plus visible de ce projet de réforme, les nouvelles
Licences Pluridisciplinaires, censées combattre le taux d'échec massif
en première année de Licence, ne feront en réalité, faute de moyens
supplémentaires, que consacrer, à des fins purement démagogiques, une
minoration des enseignements disciplinaires, avec les conséquences
qu'on imagine pour l'avenir professionnel des étudiants.
Le nouveau concours d'enseignement prévu dans les textes ministériels
ne laisse, quant à lui, qu'une place très réduite aux savoirs des
disciplines de spécialité. Or, une formation professionnelle de
qualité ne peut pas reposer sur une maîtrise des savoirs diminuée, la
didactique n'ayant pas de sens sans ancrage disciplinaire. Le projet
de réforme entérine par ailleurs la mise en concurrence directe des
reçus au concours et des "reçus-collés" seulement titulaires d'un
master d'enseignement et de ce fait sciemment précarisés, situation
ubuesque qui justifiera à plus ou moins long terme la suppression pure
et simple des concours.
Tout porte à croire que la réforme de la formation des enseignants
(FDE) est sous-tendue par la même logique que la réforme de l'ESR :
diminuer l'ancrage disciplinaire permettra, outre des économies
d'échelle immédiates, de former non plus des enseignants, mais des
agents d'enseignement, d'autant plus enclins à se soumettre aux
directives ministérielles, au formatage idéologique et aux injonctions
du secteur privé. Nous rappelons que toute réforme de la FDE, imposée
sans concertation et s'appuyant sur le mépris de l'exigence
intellectuelle et de la liberté pédagogique, éléments non négociables
de l'école républicaine, ne peut conduire qu'à une négation du bien
commun et de l'intérêt général.

Crossrail for bikes: Boris unveils fully-segregated cycle lanes in billion-pound plan to revolutionise cycling in London - UK Politics - UK - The Independent

Crossrail for bikes: Boris unveils fully-segregated cycle lanes in billion-pound plan to revolutionise cycling in London - UK Politics - UK - The Independent

Monday, March 04, 2013

Colloque, ouvert aux étudiants (sur inscription)



Le CERVEPAS / CREW de l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3 a le plaisir de vous inviter à assister au colloque" Royaume-Uni, Irlande, Etats-Unis: la relation économique transatlantique en question au XXIe siècle:/The United Kingdom, Ireland, the United States : Revisiting the Transatlantic Economic Relationship in the 21st century "  organisé les 22 et 23 mars prochains à L'Institut des Amériques et à l'Institut du Monde Anglophone. 
Nous accueillerons les invités d'honneur suivants:
Martine Azuelos, Professeur émérite et ancienne directrice du CERVEPAS
Klaus Larres, Professeur à University of South California at Chapel Hill and Center for Transatlantic Relations, Johns Hopkins University
John Fitzgerald, Professor, The Economic and Social Research Institute, Dublin

La table ronde du vendredi soir réunira également:
Bob Lewis, Président de la chambre de commerce franco-britannique à Paris
Sinead Lonegan, responsable du bureau parisien de Enterprise Ireland
Wendy Moore, Minister Counselor for Economic Environment, Science, Technology and Health Affairs à l'ambassade des États-Unis à Paris
Les informations complémentaires, le programme complet et le bulletin d'inscription sont disponibles sur la page web suivante:  

http://www.univ-paris3.fr/royaume-uni-irlande-etats-unis-la-relation-economique-transatlantique-en-question-170383.kjsp
A des fins de bonne organisation, merci de bien vouloir retourner votre bulletin d'inscription dûment renseigné pour le 14 mars.

En espérant vous accueillir nombreux,

Très cordialement,

Anne GroutelLaurence Cossu-BeaumontMarie-Christine Pauwels-BourelValérie Peyronel

cervepas-transeco@univ-paris3.fr